Le bassin de l’œil, reflétant la façade du château en 2007